Produits phytosanitaires

Les produits phytosanitaires sont appelés également “produits phytopharmaceutiques”, “produits de protection des plantes” ou “pesticides”. Ce sont des produits utilisés pour prévenir ou soigner les maladies des plantes et les protéger contre les parasites. Ils sont constitués de substances actives minérales ou organiques, naturelles ou de synthèse. Ils doivent être homologués pour pouvoir être utilisés.

« Retour à l'index du glossaire

kaczmarek m.  
je ne connais pas l’histoire du lin entièrement. pourriez vous m’aider ? 

Effectivement le lin a une très belle histoire. Les premiers éléments connus sur ce textile remontent à la préhistoire et à l’Egypte ancienne. Je t’invite à lire cette histoire sur le site en allant sur "je m’informe", "côté infos" dans la rubrique "le plus vieux textile du monde".

« Retour à l'index du glossaire
André Willy G.  
Bonjour,Je désire cultiver du lin en moyenne montagne en Suisse, soit à 1000 mètres d’altitude . Je vous remercie de me renseigner si une espèce de lin peut s’adapter à ces conditions. 

Il nous semble difficile de cultiver du lin au-dessus de 1 000 m d’altitude. Le lin textile qui se sème au printemps a un cycle végétatif très court d’environ 90 jours. Cette plante a besoin de sol profond sans à-coup en végétation dû aux conditions climatiques. Elle a besoin également d’être approvisionnée régulièrement en eau. Je crains qu’au printemps en altitude, vous ayez ces types de problèmes.

« Retour à l'index du glossaire
Léa B.  
Bonjour Linette. Moi j’habite près de Montélimar. Je n’ai jamais vu de champ de lin autour de chez moi. J’aimerais bien savoir pourquoi les gens ne veulent pas le cultiver par ici. Merci de me répondre rapidement. (Je te trouve très jolie et j’aimerais bien que tu deviennes ma copine). 

Chère Léa. Dans ta région, si le lin n’est pas cultivé, ce n’est pas parce que les agriculteurs ne le veulent pas, c’est plutôt pour une question de réussite de cette culture. Le lin a besoin d’un climat tempéré et humide, cela explique qu’il est surtout cultivé en Normandie (61 %), dans le Nord – Pas de Calais (20 %) et en Picardie (12 %). Là où tu habites, il fait trop chaud et pas assez humide, si les vacanciers aiment cela, le lin n’apprécie pas du tout. Tu pourras admirer des champs en fleur sur mon site ou sur des sites amis. Par contre, chez toi tu peux semer des graines en suivant mes conseils à la rubrique “Je fais” et ainsi avoir de jolies fleurs bleues et récolter ta fibre. Je suis sûre aussi qu’à Montélimar, tu peux trouver du linge et des vêtements en lin. En visitant mon site, tu sauras expliquer à ton entourage d’où vient le tissu ! Merci pour tes compliments, je suis contente d’être ton amie et de te donner tous les renseignements dont tu as besoin.

« Retour à l'index du glossaire
Suivant

Le lin de A à Zle glossaire du vocabulaire du lin.

Questions – RéponsesLes usages, la culture, les fleurs… toutes vos questions sur le lin.

Suivez-nous

    Welcome Back!

    Login to your account below

    Retrieve your password

    Please enter your username or email address to reset your password.