Croissance verte

Croissance économique compatible avec le développement durable.

« Retour à l'index du glossaire

lucette e.  
le lin dit "pérenne" est-il le même que celui cultivé par les agriculteurs ? merci de votre réponse 

Cette question me permet d’introduire la notion de biodiversité. En France, il existe 15 écotypes sauvages de lin et à travers le monde 200 sont recensés. Il en existe de toutes les couleurs, de toutes les tailles et plus ou moins pérennes. Les entreprises qui créent des variétés ainsi que l’Institut National de la Recherche Agricole et l’Institut Vavilov de St Petersbourg conservent précieusement quant à eux tous les croisements qu’ils ont pu réaliser depuis des dizaines et des dizaines d’années. C’est ainsi plus de 10 000 lins différents qui sont maintenant conservés précieusement. C’est ce qu’on appelle la biodiversité cultivée.

Effectivement le lin cultivé n’est pas le même que le lin pérenne. D’un côté le jardinier va rechercher une belle floraison et ne souhaite pas ressemer tous les ans. De l’autre l’agriculteur va rechercher une plante produisant des fibres fines pour produire du beau tissu.

« Retour à l'index du glossaire
ichrak w.  
est ce qu’on peut cultiver de lin en Tunisie ? 

Pour produire du lin, il ne faut pas de stress hydrique ni de coups de chaleur. De plus, une fois arraché, il faut de l’humidité pour que le lin rouisse. A priori la Tunisie ne semble pas des plus appropriées quoi qu’en Egypte le long du Nil la production de lin est une production traditionnelle. Il faut donc voir si en Tunisie, il y a des zones agricoles ayant les mêmes conditions qu’en Egypte.

« Retour à l'index du glossaire
Muriel M.  
J’ai semé assez tardivement dans la saison du lin en Auvergne j’habite à 1000m d’altitude jusqu’à quand puis-je en semer, puis-je en semer ici en automne? j’apprécie beaucoup cette fleur et l’ai fait découvrir à d’autres personnes qui ne la connaissaient pas et qui depuis apprécient sa beauté. J’avais déjà anciennement coupé par la moitié la tige fin août ce qui fait que cette plante refleurit jusqu’aux premières gelées mais j’étais beaucoup plus bas en altitude, puis-je faire de même ici en montagne? D’avance merci de votre réponse. 

Du semis à la récolte, il faut compter 100 jours. Le lin doit donc être semé au printemps. Dans un jardin on peut prolonger la période de semis. Les lins semés en automne n’auront pas le temps de finir leur cycle de végétation avant les premiers gels, qui plus est en altitude.

« Retour à l'index du glossaire
Suivant

Le lin de A à Zle glossaire du vocabulaire du lin.

Questions – RéponsesLes usages, la culture, les fleurs… toutes vos questions sur le lin.

Suivez-nous

    Welcome Back!

    Login to your account below

    Retrieve your password

    Please enter your username or email address to reset your password.