A

Adventices
Les adventices sont des plantes qui poussent spontanément dans une culture dont elles sont concurrentes pour l'eau, les éléments nutritifs du sol, la lumière... On les appelle communément mauvaises herbes. Le lin est une plante qui est très sensible à la compétition des adventices.
Agriculture durable

Se dit de l'agriculture qui vise à assurer une production pérenne de nourriture et qui respecte les principes du développement durable. C'est-à-dire une agriculture qui respecte la nature et les hommes, ne présente aucun danger pour les êtres vivants, respecte des normes économiques et sociales et protège la biodiversité...

Altises
Les altises sont des insectes coléoptères. Il existe de nombreuses espèces d'altises, d'une taille de quelques millimètres. Ces insectes s'attaquent à de multiples plantes cultivées : betterave, pomme de terre, tomate, vigne, choux, colza, lin... Les altises perforent les feuilles des jeunes semis. Ce sont des insectes sauteurs, qui sont capables également de voler sur une grande distance et de venir provoquer des dégâts importants sur une culture.
Anas
Le lin passe en machine (teillage) pour libérer sa fibre du reste de la tige. Les anas sont les débris d'écorce et de bois provenant de la tige suite au teillage. Ils sont récupérés pour la fabrication de panneaux d'aggloméré pour meubles, de litière animale, de couvre-sol pour les massifs (paillage) ou encore pour produire de l'énergie.
Andains

A l'aide d'une machine, les liniculteurs arrachent le lin et étendent les tiges par terre. Cela forme de longues bandes d’environ 1 mètre de large, appelées "andains". Le rouissage peut commencer. Le liniculteur doit retourner ces andains pour faciliter le rouissage.

B

Biodiversité

Ce mot désigne la diversité du monde vivant. Pour le lin, parler de biodiversité c'est recenser toutes les variétés (anciennes et nouvelles) de lins existant au monde, de façon cultivée ou sauvage et les conserver. Ce, afin de garder précieusement  toutes les caractéristiques et les gènes existants.

C

Capsules

Chaque ramification du lin donne à son extrémité une fleur à 5 sépales, 5 pétales, 5 étamines. Cette fleur, après perte des pétales, donnera naissance à une capsule comportant 5 lobes. Chaque lobe contient 2 graines de lin. Les capsules sont récupérées avant les opérations de récupération de la fibre. Les graines du lin servent à fabriquer de l'huile pour l'industrie et des tourteaux pour les animaux.

Crinoline

C'est une étoffe faite de crin de cheval et de lin qui est apparue au XVIIe siècle. Ce tissu maintenu avec des arceaux métalliques permettait de supporter une jupe pour lui donner de l'ampleur.

E

Ennoblissement

C'est l'ensemble des traitements existants destinés à modifier l'aspect du fil ou des tissus de lin : pour le confort, la beauté ou la performance... Plusieurs traitements existent dans l'ennoblissement : le blanchiment, la teinture, l'impression et les traitements assouplissants, défroissants, etc. 

Espèces

En biologie végétale, une espèce représente un ensemble de végétaux semblables, avec des caractères communs, qui ne peuvent se reproduire avec d'autres végétaux d'une autre espèce.

étoupes

Au teillage, les tiges sont broyées, étirées, battues, pour éliminer l'écorce, les débris et dégager la fibre. Lorsque les fibres sont longues, elles constituent la "filasse". Quand les fibres sont courtes, elles sont appelées "étoupes". Après peignage et étirement, elles peuvent partir en filature. Mais elles sont souvent aussi transformées pour d'autres usages comme par exemple dans la fabrication des garnitures de tableaux de bord ou portières de voitures.

F

Fibre

La formation des fibres de lin se fait tout au long de la croissance de la plante. Une tige de lin comporte plusieurs fibres, l'ensemble des longues fibres récupérées au teillage donnera la "filasse". Plus les fibres seront de qualité, plus le fil de lin sera pur et beau.

Filage

C'est le nom donné à la transformation des fibres du lin en fils. Les filasses peignées sont étirées en rubans. Ces rubans sont encore peignés plusieurs fois, puis étirés, dédoublés. Ils deviennent des "mêches". Celles-ci sont trempées dans l'eau chaude pour les rendre plus molles. Tordues, étirées à nouveau, elles permettront de réaliser 1 seul fil fin, lisse, homogène.

Filasse

C'est ainsi que l'on nomme les fibres les plus longues obtenues après "teillage". Elles partiront vers la filature pour être "démêlées", "peignées", "filées" afin d'obtenir le fil de lin et fabriquer les tissus sur les métiers à tisser.

Fleurs de lin

La fleur de lin est le plus souvent bleue. Elle peut être aussi blanche ou violette. Elle s'ouvre le matin et ses pétales tombent avec le soleil de l'après-midi. Le lendemain, d'autres fleurs d'une même plante fleuriront à leur tour. Le spectacle des champs de lin bleus est donc plutôt réservé aux "lève-tôt" !

Froissabilité
Propriété d'un tissu de se chiffonner

G

Graines

Les graines de lin ont une forme aplatie et une belle couleur brune, brillante. Elles sont petites et légères, ton sachet de graines qui pèse environ 10 g en comporte plus de 2 000. C'est la dose de graines nécessaires pour semer 1 m². Le liniculteur sait que pour semer 1 hectare, il a besoin de 120 kg de graines. Dans son calcul, il tient toujours compte d'un petit pourcentage de graines qui ne voudraient pas germer.

H

Herbacée

Qui ressemble à l'herbe, avec des tiges fines et le haut des tiges qui meurent après avoir donné des fruits (graines).

L

Libérienne

Se dit d'une fibre lorsqu'elle se trouve dans la partie extérieure de la tige, la paille se situant à l'intérieur. C'est le cas du lin.

Limoneuses

Une terre limoneuse (du nom : limon) est très meuble, avec des particules fines amenées par des cours d'eau ou le vent. Sa particularité est son aération naturelle qui permet l'enracinement. C'est un sol perméable, jamais gorgé d'eau, l'idéal pour la culture du lin !

Linatier
C'est le nom donné aux ouvriers qui tissent le lin.
Linet
Toile de lin qui se fabriquait dans la région d'Abbeville et que l'on employait pour les doublures.
Linette

C'est le nom donné parfois à la graine de lin. C'est aussi le prénom que l'on m'a donné. Qui suis-je ? Linette bien sûr, celle qui t'accueille sur ce site et te propose plein d'activités.

Linge
A l'origine, ce mot a été créé exclusivement pour désigner la toile de lin !
Liniculteur

Agriculteur qui cultive le lin textile pour obtenir de la fibre.

Linière

On appelle ainsi un champ lorsqu'on y cultive le lin, tout simplement !

Linostole
Se dit de quelqu'un qui porte du lin. Ce mot a été inventé par Voltaire pour désigner les docteurs de la Sorbonne... portant des chemises en lin.
Lobes

On appelle ainsi les divisions, souvent arrondies, des organes floraux. La clochette, ou capsule, du lin comporte 5 lobes, chacun d'entre eux renferme 2 graines de lin.

M

Maturité

On dit d'une plante qu'elle est arrivée à "maturité" quand elle est prête à être récoltée, pour ses fruits mûrs, ses graines... ou sa fibre dans le cas du lin textile.

P

Peignage

Le lin arrive en filature sous forme de filasse. La première étape, avant de pouvoir tisser le lin, c'est de le peigner ! Ce peignage sert à démêler la filasse, éliminer les débris qui peuvent rester et diviser les faisceaux. La filasse démêlée est ensuite étalée en ruban et prête à être filée.

Plantules
Les plantules sont de très jeunes plantes qui viennent de germer et qui ne comportent que quelques feuilles. Elles sont fragiles car peu enracinées et sensibles aux attaques d'insectes et de parasites.
Poids de 1000 grains
Le poids de 1000 grains est un critère très utilisé par les semenciers, les techniciens et les agriculteurs pour les semis des espèces agricoles cultivées. Il varie selon les espèces mais aussi les variétés. Il donne des indications sur les qualités de la semence, et permet de connaître la quantité de semences à semer pour respecter une dose de semis précise.
Produits phytosanitaires
Les produits phytosanitaires sont appelés également "produits phytopharmaceutiques", "produits de protection des plantes" ou "pesticides". Ce sont des produits utilisés pour prévenir ou soigner les maladies des plantes et les protéger contre les parasites. Ils sont constitués de substances actives minérales ou organiques, naturelles ou de synthèse. Ils doivent être homologués pour pouvoir être utilisés.

R

Rotation des cultures
La rotation des cultures est une technnique qui fait se succéder sur une même parcelle des cultures sous forme de cycle régulier. Elle permet de rompre la multiplication des maladies et parasites souvent spécifiques à un même groupe de plantes, de faire alterner des cultures complémentaires pour la fertilisation et de mieux contrôler le développement des mauvaises herbes.
Rouissage

Les tiges de lin sont étalées sur le terrain par le liniculteur pour que commence le "rouissage". Il sert à provoquer la décomposition de ce qui tient les fibres à la paille. Ce sont les éléments naturels de la terre (micro organismes) et l'eau de pluie qui font le travail ! Cette opération dure entre 20 et 90 jours, suivant la météo... Les liniculteurs doivent surveiller régulièrement l'avancement du rouissage pour rentrer le lin au bon stade avant que la fibre soit elle-même dégradée. Cette étape demande beaucoup de savoir-faire.

S

Sélection

La sélection est ce que fait le sélectionneur. On va croiser une plante mâle et une plante femelle et sélectionner (trier) dans la descendance les plantes les plus utiles pour l'agriculteur, les transformateurs (teillages, filatures...) et bien sûr les consommateurs.

Sélectionneurs

Les sélectionneurs sont des scientifiques qui cherchent à obtenir des variétés de lin (et d'autres plantes bien sûr) toujours plus résistantes aux maladies, au climat... et qui donneront les meilleurs résultats en quantité et en qualité. Pour cela, ils disposent d'une sorte de "banque" de variétés actuelles et anciennes. En croisant leurs gènes, ils obtiennent de nouvelles variétés correspondant aux besoins de tous, de l'agriculteur au consommateur. Sans sélectionneurs, il n'y aurait jamais de progrès !

Semences

C'est le nom technique donné aux graines par les professionnels. Les semences de lin et d'autres cultures, comme le blé par exemple, sont le résultat d'efforts importants réalisés par des professionnels : les obtenteurs, les sélectionneurs, les agriculteurs-multiplicateurs... afin que les agriculteurs aient les meilleures semences possibles, pour semer leurs champs et avoir de bonnes récoltes !

Semis

C'est la mise en place de semences dans un terrain préparé à l'avance. Le liniculteur ne sème pas à la main bien sûr, il utilise un semoir qu'il règle suivant ce qu'il souhaite obtenir (semis serré pour le lin par exemple). Le semoir sème de façon automatique. Pas de surdose, pas de gâchis et la levée des pousses est régulière !

T

Teillage

En machine, les tiges de lin sont vraiment triturées ! Après avoir récupéré leurs graines, les tiges sont "broyées" entre des rouleaux, puis battues et peignées pour éliminer complètement l'écorce et le bois qui recouvrent la fibre. Les fibres longues (60 à 90 cm) constituent la filasse et les courtes formeront les étoupes.

Teilleurs
C'est le nom donné aux professionnels qui travaillent dans les usines de teillage. Là où la fibre de lin est dégagée de la paille, pour démarrer une autre aventure : devenir un fil de lin !
Tête de rotation
Dans la rotation des cultures, on place en premier une tête de rotation, c'est-à-dire une plante qui améliore la structure et l'aération du sol grâce à ses racines, et qui est une culture qui laisse un sol propre, sans adventices, pour les cultures suivantes. Le lin est une bonne tête de rotation.
Thieulette

C'était le nom d'un fin tissu de lin utilisé pour les chemises et les draps au XIVe siècle. Il serait à l'origine du mot "toilette", actuellement utilisé pour désigner les beaux vêtements "pour ce mariage, elle avait une très belle toilette"

Tissage
C'est là que va naître le tissu. Le tisseur choisit les fils dont il a besoin pour tisser ce qui deviendra ta chemise, une robe de luxe ou du tissu d'ameublement. Son choix est important, suivant ce qu'il désire réaliser. Il peut aussi décider de mélanger le fil de lin avec d'autres fils issus de fibres naturelles (comme le coton ou la laine) ou synthétiques (comme le "nylon").
Tourteaux

On appelle ainsi la matière solide qui reste des graines après extraction de l'huile. On les donne à manger aux animaux, parce qu'ils sont riches en protides et en Oméga3.

V

Variétés

En agriculture, on emploie le terme de ''race'' pour les animaux et de ''variété'' pour les plantes. Au sein d’une espèce, une variété est un ensemble homogène de plantes clairement identifiées par des caractères morphologiques, physiologiques et génétiques qui les distinguent des autres plantes de la même espèce.

Verse
On dit qu'une plante verse lorsqu'elle est couchée par terre. Elle était très fragile, la pluie et le vent l'ont couchée.