Concours photo ouvert du 15 Février au 15 Avril 2017
1 seule photo par participant

Agrandir la photo

A gagner : un sac de voyage en lin pour les deux premiers dans chaque thématique.


Agrandir la photo

Pour chaque photo retenue par le jury, vous recevrez un sachet de semences de lin.

Sème et cultive tes graines de lin

Tu pourras ainsi produire tes fibres, première étape pour la fabrication du tissu.

Suis toutes les étapes nécessaires à la culture de ton lin : semer, cultiver, récolter.
Tu découvriras une des cultures les plus vieilles du monde et toutes ses richesses.
Avec ta récolte, tu pourras réaliser plusieurs créations naturelles seul(e) ou en classe.

Le Textile

Le lin l'été, en demi–saison et pour l'hiver

Le lin est avant tout apprécié l'été du fait de sa fraîcheur et de ses qualités naturelles. Mais de plus en plus, il est mélangé avec d'autres fibres. Ces nouveaux tissus sont mieux adaptés aux collections de demi-saison.

L'hiver, il est très agréable (et très raffiné...) de porter du lin. Mélangé avec d'autres fibres naturelles comme de la laine, du cachemire ou de la soie, les vétements en lin sont soyeux, agréables, chauds et très tendance.

 

Une petite révolution : le lin qui ne se froisse plus

 

Très innovateurs, les professionnels de la couture ont fait des essais pour tricoter le lin. Et, c'est magique ! Avec la maille, on garde les qualités du lin, sa douceur au toucher et son confort, en effaçant son inconvénient, la froissabilité. La maille de lin ne se froisse pas.

De nouveaux tissus sont ainsi créés et ouvrent des perspectives d'utilisation pour tous les créateurs : nappes, draps, serviettes de bain....

Les draps en lin : agréables en toutes saisons

Le lin est l’ami des lits

Qui n’a pas connu les draps en lin dans lesquels on se glissait durant les vacances d’été chez la grand-mère… et si rêches ?! Mais, depuis, les temps ont changé ! Les draps en lin ont retrouvé leurs lettres de noblesse.

Grâce à qui : à une fibre aux multiples atouts et des traitements développés par les fabricants qui lui confèrent une grande douceur. Explications.

 

Une fibre lavée à très haute température

Pourquoi a-t-on en tête que les tissus en lin sont rêches ?
« Parfois, les draps en lin neufs sont tellement apprêtés et repassés qu’on n’a pas envie de se glisser dedans. Mais, de plus en plus, les fabricants les lavent de manière spécifique (à 90°C par exemple) pour les rendre très souples », explique Marie Demaegdt, responsable du pôle Textile innovation textile de la Confédération européenne du lin et du chanvre (CELC).

Ce lavage intensif procure aux draps en lin un aspect vieilli… et permet d’assouplir la fibre. « Il s’agit d’une évolution majeure, souligne la spécialiste de la CELC. L’objectif des fabricants était d’améliorer le toucher des draps en lin pour répondre aux attentes des consommateurs. Car une étude a révélé que la première chose que l’on fait quand on entre dans un magasin, c’est de toucher le produit. Il était donc impératif que le contact du tissu soit doux et agréable. »

 

Une fibre thermorégulatrice…

Par ailleurs, la fibre de lin, en dehors de ses qualités écologiques, est également thermorégulatrice.
« Cette fibre creuse agit comme un double vitrage, image Marie Demaegdt. L’air emprisonné dans la fibre donne une stabilité thermique. Conséquences : des draps en lin qui respirent l’été et isolent l’hiver. »
 

Ainsi, si le drap est légèrement ouvert avec un tissage aéré, il apportera un côté rafraîchissant durant la saison estivale. Très absorbant, le lin évacuera aussi la transpiration. Alors que, durant l’hiver, on aura la sensation, en se glissant dans les draps, de se réchauffer immédiatement !

 

… et naturellement antibactérienne

Les draps en lin participent donc à une meilleure qualité de sommeil.
« On a constaté que, durant une nuit de sommeil, on passait par différentes phases, plus ou moins agitées. La température corporelle peut varier fortement. La nature thermorégulatrice du lin permet de ne pas se réveiller soudainement, soit tout transpirant soit complètement gelé. »

Enfin, cette fibre bénéficie également de propriétés hypoallergéniques et antibactériennes.
« La fibre de lin est saine à la base, apprécie Marie Demaegdt. Par ses qualités intrinsèques, elle ne favorise pas la prolifération des bactéries et il n’est pas nécessaire de la traiter chimiquement. »

 

Les draps en lin : pas tout mous et pas de trous

En outre, la fibre de lin est la plus solide des fibres naturelles.
« Sa résistance mécanique se situe juste après celle des aciers spéciaux ! », admire Marie Demaegdt. Une caractéristique intéressante quand on connaît le nombre de frottements auxquels les draps sont soumis.

« Ils doivent être très résistants vu le nombre de fois qu’on se retourne dans le lit. »
Dès lors, pour éviter d’acheter des draps trop souvent ou de les voir se déformer, rien de tel que d’adopter des draps en lin, que l’on peut laver à haute température… sans voir apparaître de peluches ! « La raison ? Les fibres du lin sont très longues, de 70 à 80 cm. Les tissus en lin peuvent donc être frottés sans que de petites fibres se détachent. »
Au final, les draps en lin associent solidité et légèreté… pour le plus grand bonheur des dormeurs !

 

Sites d’intérêt : 

Be Linen Movie : vimeo.com
Confédération européenne du lin et du chanvre : europeanlinenandhempcommunity.eu


Du mobilier en lin composite

Quoi de plus invisibles que les chaises dans une maison ? Mais si, lors d’une visite, votre hôte vous faisait fièrement remarquer que ses chaises contiennent… du lin ?

Le lin, une substitution écologique à la fibre de verre

Les fibres de lin se révèlent très intéressantes pour fabriquer du mobilier : elles résistent à la torsion, sont légères, très souples, agréables au toucher, non abrasives et résistent aux ultra-violets.
Sans oublier un atout majeur, leur biodégradabilité, qui interpelle tant les designers.

Biodégradable, donc, et écologique.
Rappelons que la culture de lin n’épuise pas les sols, qu’elle nécessite très peu d’engrais et aucune irrigation. En outre, la transformation de la plante en fibres respecte l’environnement et ne produit pas de déchets.
« Le lin est la parfaite substitution écologique à la fibre de verre. Avec des caractéristiques mécaniques similaires, le lin est deux fois plus léger et nécessite dix fois moins d’énergie », estime la société Saintluc qui conçoit du mobilier en composite de lin.

Une chaise en lin de 1,8 kg

Les designers utilisent donc de plus en plus les fibres de lin, sous forme de composite, pour fabriquer des pièces structurelles et réaliser des formes complexes.

« En substituant la fibre de lin aux fibres de verre ou de carbone, je compose un nouvel éco-process […]: une précieuse alliance de résistance, de force et d’élégance », explique ainsi Frédéric Morand*, fondateur de la marque Saintluc, qui poursuit : « Après des mois de recherche avec François Azambourg*, nous avons donné naissance à la chaise « Lin 94 », première création appliquée à ma démarche. »

Cette chaise en lin composite, composée de 94 % de lin, fut suivie par une autre, Linex, caractérisée par une matrice en résine et un renfort en fibre de lin, ce qui lui procure un poids plume de 1,8 kg, une grande résistance au poids ainsi qu’aux conditions climatiques.

Autre exemple : le fauteuil Coach a été créé par Jean-Marie Massaud*. Il le définit en ces termes : « Coach est un lounge généreux composé d'une coque en composite de lin et d'une couette en lin/coton. »

Le lin, support de l’éco-conception

Toujours avec Frédéric Morand, Noé Duchauffour-Lawrance* s’est penché quant à lui sur des tables, au plateau constitué de matériaux composites avec des renforts en fibres de lin.

« Nous avons réalisé les tables hautes et basses Dual dans une vision moderne d'éco-conception. L'éco-conception fait, pour moi, appel au bon sens du concepteur et du consommateur, c'est dans cette optique que j'ai dessiné les tables Dual », partage Noé Duchauffour-Lawrance.

Et de préciser : « J'ai voulu mettre en avant la charge émotionnelle de ce matériau : une fibre aux couleurs et aux irrégularités naturelles, chaleureuse, mais qui en même temps réfère par sa mise en forme à d’autres matériaux composites à l’aspect plus technologiques tel que le carbone. »

Une démarche qui se concentre également sur le processus de fabrication, car les fibres de lin sont issues d’un périmètre de 200 km dans l'ouest de la France.

* designers

Le lin surfe sur la vague

Les surfeurs ont une image de sportifs écolos.
En effet, quoi de plus simple et naturel qu’une planche qui glisse à la surface de la mer, dont la vague est le moteur et l’homme le gouvernail ?
Pourtant, la fabrication des planches de surf pouvait entacher cette réputation.
Les produits utilisés étaient très polluants, les déchets toxiques importants et non recyclables, et les conditions de fabrication (solvants, poussières…) dangereuses pour la santé. Volontaires, imaginatifs, des surfeurs se sont donc lancés dans la recherche de procédés de fabrication pour les planches de surf beaucoup plus respectueux de l’environnement.

« Le lin nous a apporté beaucoup d’avantages »

A La Rochelle, la société UWL Surboards fabrique 1 000 planches par an.
Elle a remporté en 2008 le concours Innovation Ecologique EUROSIMA. Renaud Cardinal, fondateur de la société, explique : «  Nous avons commencé par une grande phase de tests en 2006 avec de la toile de jute, le chanvre, le coton, le soja, le bambou et pour finir le lin. Ce dernier nous a apporté beaucoup d’avantages. Il est produit en France et les tisseurs sont capables de concevoir pour nous des tissus sur mesure. Nous obtenons une planche équivalente en poids, en performance et en solidité à une planche en fibres de verre. De plus, le lin donne une planche d’une couleur ambrée recherchée par les surfeurs pour son côté naturel ».

La fibre de lin est plus flexible, plus absorbante aux vibrations

Au Pays Basque, à Anglet, la société NOTOX (Non TOXique) a été créée par 3 ingénieurs adeptes du surf. Très concernés par les conditions environnementales et de santé, ils ont placé l’homme au centre de leur démarche écologique. Ils ont donc conçu un atelier de fabrication de planches de surf qui conjugue à la fois sécurité et hygiène pour les employés et réduction importante des déchets.
La fibre de verre a été remplacée par de la fibre de lin, plus flexible, plus absorbante aux vibrations et qui améliore les tenues de vague.
NOTOX qui produit 400 planches par an a été honorée fin 2013 comme « entreprise innovante de la nouvelle France industrielle ».

Des fibres qui ne craignent pas l’eau

En Bretagne, le projet Glaz board (planche « verte » en breton) est développé par la société Kaïros qui travaille sur l’utilisation de fibres de cellulose et de lin normand pour remplacer la fibre de verre. Des tests sont réalisés par l’IFREMER, Institut Français de recherche pour l’exploitation de la mer. Les nouvelles fibres ont passé avec succès les tests de résistance : « Pendant 6 mois, elles ont été trempées dans de l’eau à 40°C et elles n’ont pas bougé » déclare Emmanuel Poisson, responsable environnement de Kaïros.

Ainsi, s’il y a encore « du pain sur la planche », le lin capte aujourd’hui toute l’attention de nos fabricants de planches de surf de la côte atlantique.

Le lin textile aime nos climats

Son nom

Le lin fibre (ou lin textile) fait partie de la famille des "Linaceae" (linacées), de l'espèce Linum usitatissimun L. (lin usuel).

 

Ses caractéristiques

C'est une plante herbacée annuelle, à croissance rapide. Il en existe 230 espèces.
Les fleurs sont le plus souvent bleues, parfois un peu violettes. Il existe des lins à fleurs blanches, mais ce sont les lins à fleurs bleues qui sont les plus productifs.
Le lin atteint 1 mètre en moyenne pour un diamètre de tige de 0.5 à 1 cm.

 

Son origine

Plus de 12 000 ans ! Ses premières traces ont été retrouvées en Turquie, puis en Egypte. Il a été cultivé dans des régions d'Asie et d'Afrique.

 

De nos jours

Sa culture nécessite un climat tempéré et humide. En Europe, le lin est cultivé en Belgique, aux Pays-Bas, mais surtout en France : 80 %. Sa culture se fait dans des régions tempérées et proches de la mer : la Seine-Maritime, le Nord, le Pas-de-calais, la Somme, l'Oise, l'Eure, le Calvados ou l'Orne... Dans ces régions, le lin cultivé permet de produire les plus beaux tissus en lin du monde.

Choisissez votre photo :

(voir le réglement)

REGLEMENT DU JEU CONCOURS PHOTOS « LE LIN COTE NATURE »

Article 1 – ORGANISATEUR

Le GNIS, dont le siège est situé à Paris (75001) 44 rue du Louvre, organise du 15 février au 15 avril 2017 inclus, un jeu concours photos intitulé « Le lin côté nature ».


Article 2 – QUI PEUT PARTICIPER

Ce jeu concours est ouvert à toute personne physique.

Ne peuvent pas participer le personnel du GNIS ainsi que les personnes directement impliquées dans l'organisation du concours.


Article 3 – COMMENT PARTICIPER

Les participants devront envoyer du 15 février au 15 avril 2017 minuit, via le site « le lin côté nature » sur la page http://www.lelin-cotenature.fr/concoursphoto, une photo prise par leur soin.

Les participants devront choisir une seule rubrique pour poster leur photo à savoir :
 1° Le lin au potager ou sur les balcons
 2° Le lin et l'habillement  
 3° Le lin et la maison
 4° Le lin et le sport
 5° Le lin et l'agriculture  

Chaque participant ne peut concourir que dans une seule catégorie. Tout participant ayant concouru dans plusieurs catégories se verra automatiquement exclu de l'ensemble des catégories dans lesquelles il aura participé.

Les participants devront remplir leur prénom, nom, adresse postale complète et adresse mail. A tout moment, le participant est responsable de l'exactitude des informations qu'il a communiquées.


Article 4 – SPECIFICITE DES PHOTOS

Les participants devront s'assurer lors de l'envoi de leur photo que les conditions suivantes sont respectées :

- la photo devra être au format jpeg et d'un poids maximum de 8Mo ;

- la photo devra être nette et exploitable dans le cadre du présent jeu ;

- le participant assure détenir les droits de la photo envoyée et y renoncer par la simple participation au jeu concours ;

- si la photo représente des personnes (adultes ou enfants), le participant devra avoir obtenu l'autorisation de ces personnes ou des parents des enfants afin de permettre aux organisateurs du concours d'utiliser cette photo ;

- la photo ne devra pas porter atteinte, d'une quelconque manière, à toute personne et ne pas constituer un outrage aux bonnes mœurs, une incitation à la réalisation de certains crimes ou délits, à une quelconque provocation ou discrimination, à la haine ou à la violence. De même, les photos de personnes nues ou en partie dénudées ne sont pas autorisées ;

- les photos feront l'objet d'une modération : l'organisateur se réserve le droit de refuser toute photo ne répondant pas aux critères de ce présent règlement ;

- en s'inscrivant au concours, chaque participant accepte que sa photo puisse être diffusée et utilisée librement sur tous supports numériques du GNIS, les pages Facebook du GNIS, la presse et tous supports « papier » dans le cadre de sa communication sur le lin.


Article 5 – DOTATIONS ET MODES DE SELECTION DES GAGNANTS

Le GNIS présentera au jury les photos effectuées dans le cadre du présent règlement.

Tout auteur d'une photo nette et validée pour une « scène » correspondant bien à la rubrique choisie, recevra gratuitement un sachet de graines de lin sans valeur commerciale, le lot n'étant pas dans le commerce.

Pour chaque rubrique, un jury  choisira 2 photos de 2 participants différents selon les critères d'esthétisme, d'originalité et intérêt de la photo et décernera le prix du jury.

Chaque gagnant du prix du jury, soit 10 personnes (2 par rubrique), recevra avant le 30 juin 2017, un sac de voyage en lin spécialement réalisé pour le GNIS d'une valeur commerciale d'environ 45 €.

Les 10 photos des 10 lauréats seront présentées sur le site « le lin côté nature ».

Le jury est souverain et ses décisions ne sauraient souffrir d'aucune contestation.


Article 6 – RESPONSABILITES

La responsabilité de l'organisateur ne pourra en aucun cas être engagée en cas d'éventuel dysfonctionnement du mode de participation au présent jeu concours, lié aux caractéristiques même d'Internet ; dans ce cas, les participants ne pourront prétendre à aucune contrepartie de quelque nature que ce soit.

Facebook n'est en aucun cas impliqué dans l'organisation et la promotion de ce jeu concours. En conséquence, sa responsabilité ne pourra être engagée en cas de réclamation.


ARTICLE 7 – INFORMATIQUE ET LIBERTES

Conformément aux dispositions de la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée par la Loi du 6 août 2004, les informations collectées pour participer au jeu concours sont destinées exclusivement à l'organisateur. Les données collectées à cette fin sont obligatoires pour participer au jeu concours. Par conséquent, les personnes qui souhaiteraient supprimer ces données avant la fin du jeu concours ne pourront pas participer au jeu concours.

Les gagnants autorisent expressément l'organisateur à reproduire et à publier gracieusement sur les documents d'information liés au présent jeu concours l'identité des gagnants, à savoir les initiales de leur nom, leur prénom ainsi que le code postal de leur lieu d'habitation (commune).

Cette autorisation est valable pendant 6 mois à compter de l'annonce des gagnants.

Tout participant au jeu concours dispose par ailleurs d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données le concernant sur simple demande écrite à l'adresse suivante : GNIS – 137, rue des Fusillés – BP 715 – 59657 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX.


Article 8 – ACCEPTATION DU REGLEMENT

La participation à ce jeu concours implique l'acceptation totale du présent règlement.

Aucune information ne sera donnée par téléphone.

Tout défaut de renseignement ou fausse déclaration d'identité ou adresse entraînera automatiquement l'élimination du participant. L'organisateur se réserve le droit de contrôler l'exactitude des renseignements fournis par les participants.


Article 9 – RESERVE

L'organisateur ne saurait être tenu responsable si, pour des raisons indépendantes de sa volonté, le présent jeu concours devait être modifié, reporté ou annulé partiellement ou totalement. Sa responsabilité ne saurait être engagée et aucune réparation ne pourrait lui être demandée.

L'organisateur se réserve la possibilité d'invalider à tout moment et sans préavis la participation de tout participant qui n'aurait pas respecté le présent règlement.


Article 10 – REGLEMENT

Ce règlement peut être consulté sur le site www.lelin-cotenature.fr et a été déposé chez Maître ADAM – 99, rue de Prony – 75017 PARIS.

Le règlement peut être demandé par courrier au GNIS – 137, rue des Fusillés – BP 715 – 59657 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX, remboursement du timbre au tarif lent de la poste.


Article 11 – FRAUDE

Toute fraude, ou tentative de fraude, manifestée par un commencement d'exécution et commise en vue de percevoir indûment un lot, fera l'objet de poursuites conformément aux dispositions des articles 313-1 et suivants du Code pénal.


Article 12 – LOI APPLICABLE

Le présent règlement est soumis à la loi française.

Toute difficulté relative à l'interprétation, l'exécution de ce règlement, sera réglée à l'amiable entre les parties. Si dans le mois qui suit aucun accord n'est trouvé, le litige pourra être soumis aux Tribunaux compétents de Paris.