Récolter

Pour récolter ton lin, il faut l’arracher !


Car le lin ne se fauche pas, ne se coupe pas. Ainsi, on conserve toute la longueur des tiges.
Voici comment t'y prendre et préparer ta récolte pour plusieurs utilisations :


Lorsque tu as tout arraché, sépare ta récolte en 2 parties.


Avec la première, tu fais comme les liniculteurs : étale ton lin à plat, directement sur ton terrain, pour le rouissage. Pendant 3 semaines, des bactéries et des champignons contenus dans le sol vont attaquer les "ciments" ou "pectines" qui lient la paille et la fibre. Cette opération est aidée par l’effet de la rosée, de la pluie et du soleil.


Garde la deuxième partie pour diverses créations. Fais des petits bouquets et mets-les à sécher en les pendant dans un local sec et ventilé. Attention, les "clochettes" ont la fâcheuse tendance à s'emmêler.

Le conseil de Linette :

Pour un rouissage réussi, il faut que les tiges soient en contact avec la terre dessus-dessous. C'est pareil pour la lumière. Donc, comme tout liniculteur, retourne ton lin par terre, 1 fois par semaine !

CultiverRécupérer la fibre