Comment bien préparer la terre pour son semis de lin ?

Vous avez la chance d’avoir un sachet de graines de lin textile à semer. Voici comment bien préparer la terre avant le semis. Sinon, Commandez-le dès maintenant ! 

Semez le lin au printemps

Si vous avez un sachet du site lelincotenature, il s’agit d’une variété de printemps de lin textile, comme 90% des lins textiles cultivés en France. La période de semis est fin mars-début avril. Toutefois, il faut tenir compte des risques de gel. Selon la région, vous pouvez faire un semis plus tardif.

Bien choisir le terrain pour le lin

Le lin est sensible aux conditions climatiques. Un endroit assez ensoleillé et à l’abri du vent lui sera favorable. Si vous avez déjà cultivé du lin, il vaut mieux attendre plusieurs années (jusque 6 à 7 ans) avant de semer du lin au même endroit. Cela permet d’éviter que certains parasites ne s’installent, et d’épuiser le sol pour le lin.

Semez en pleine terre, en bac ou en jardinière

Le lin a une racine pivotante qui lui permet d’aller puiser les éléments minéraux du sol pour sa croissance et sa production de fibres et de graines. Cette racine peut descendre à plus d’un mètre de profondeur et émet de nombreuses radicelles. En pleine terre, les racines de lin exploitent donc facilement le sol jusqu’à une profondeur de 60 cm. Pour les bacs et les jardinières, recherchez la meilleure profondeur. En jardinière, la croissance sera plus limitée mais votre sachet de graines vous permettra d’en ensemencer plusieurs.

Quelle terre pour le lin ?

Le lin aime un sol propre. Il est très sensible à la concurrence des autres plantes et il faut donc avant le semis enlever les mauvaises herbes avec leurs racines. Une terre de jardin convient bien au lin. Il n’est pas utile de rajouter du terreau si cette terre est suffisamment riche et meuble. Pour un bon enracinement, la terre peut être travaillée en profondeur, avec une bêche, une fourche ou une grelinette. Il faut éviter d’avoir une terre « soufflée » en profondeur, c’est-à-dire d’avoir des poches d’air.

Les mottes de terre doivent être cassées et émiettées pour une terre homogène. Un coup d’outil à griffes en surface permettra d’obtenir une terre bien fine en surface. Croisez vos passages d’outil pour un sol bien nivelé. Enfin, enlevez les pierres et cailloux avec un râteau.

 

Le lin est prêt à être semé !

Le conseil de Linette :

Choisissez un endroit ensoleillé et à l’abri du vent si possible. En petite parcelle, le lin est sensible aux conditions climatiques : soleil, pluie, bourrasques.

Semer
Préparer la terre
Préparer la terre