La piscine de Grandvilliers (Oise) chauffée aux anas de lin

Alors que la neige est encore présente sur les pelouses de la ville, nous pénétrons à l’intérieur de la piscine Océane située à Grandvilliers (Oise). Le contraste est saisissant, l’atmosphère chaude et humide, l’ambiance à la détente et au bien-être.
Tout de suite, Monsieur Flandrin, responsable des piscines de la Communauté de communes de la Picardie Verte nous accueille.

M. Flandrin, pouvez-vous nous donner des précisions sur ces piscines de la Picardie Verte que vous gérez ?

La Communauté de communes de la Picardie Verte comprend 89 communes qui comptent au total 33 000 habitants. Sur ce territoire, nous disposons de 2 piscines : la piscine Atlantis à Formerie et la piscine Océane ici à Grandvilliers.

Nous nous trouvons donc à la piscine Océane. Quelle est sa particularité ?

C’est la plus grande piscine avec un petit et un grand bassin. Elle est également équipée d’une pataugeoire et d’un spa. La fréquentation est importante de la part des scolaires, des associations mais aussi de tous les publics.
Mais sa grande particularité, c’est qu’elle bénéficie d’un réseau collectif de chaleur, à partir de la combustion des anas de lin produits par la coopérative agricole de teillage Lin 2000.

Quel est l’avantage d’être relié à ce réseau de chaleur urbain ?

C’est d’abord une source importante d’économie. En effet, depuis fin 2009, la piscine est reliée à ce réseau de chaleur, et le budget chauffage a diminué d’environ 50%.
Autrefois, avec notre chaudière au fuel, les dépenses annuelles étaient supérieures à 150 000 euros. Aujourd’hui, nous ne consommons plus de fuel, et notre budget est tombé à 83 000 euros.
L’autre avantage, c’est que nous n’avons plus de chaudière, plus de frais liés à son fonctionnement et plus d’entretien !

Quel sont les besoins en chaleur de cette piscine ?

Tout d’abord, les deux principaux bassins contiennent 1 400 m3 d’une eau à une température comprise entre 29 et 31°.
Le réseau collectif de chaleur alimente des radiateurs pour un air ambiant à 28°.
Enfin, il faut disposer d’eau chaude pour les douches qui sont naturellement très utilisées.
Au total, grâce à ce réseau de chaleur alimenté par des anas de lin, nous accueillons dans de très bonnes conditions 120 à 130 000 visiteurs par an dans cette seule piscine.
Plus largement, c’est une économie pour l’ensemble des habitants de la communauté de communes de la Picardie Verte.

La piscine intercommunale Océane reçoit plus de 120 000 visites par an.
La piscine intercommunale Océane reçoit plus de 120 000 visites par an.
M. Flandrin, responsable des piscines de la Communauté de communes de la Picardie Verte.
M. Flandrin, responsable des piscines de la Communauté de communes de la Picardie Verte.
Le grand bassin - 1100 m3 à 30° grâce aux anas de lin.
Le grand bassin - 1100 m3 à 30° grâce aux anas de lin.