Vers une filature de lin 100% française

 

Devenir le spécialiste du lin haut de gamme

Olivier DUCATILLION, le dirigeant de LEMAITRE-DEMEESTERE a un objectif pour son entreprise : faire de son entreprise un spécialiste du lin haut de gamme, exclusivement pour l’ameublement. En effet, une fabrication française ne peut se maintenir que par sa plus-value. Le lin fait partie de cette plus-value car il est issu d’une production régionale et répond aux attentes écologique, sanitaire et de traçabilité.

 

Un label européen pour le tissage de lin

Depuis 1835, LEMAITRE – DEMEESTERE a toujours fait du lin. Mais aujourd’hui, elle est la seule entreprise à ne tisser que du lin. Elle détient la marque collective « Masters of Linen » qui garantit la traçabilité 100% européenne à chaque étape et sur le produit fini dans les domaines de la mode et de la maison. Le label « Masters of Linen » garantit que l’entreprise répond à de multiples engagements : la responsabilité sociale et environnementale, la valorisation de savoir-faire et d’emplois européens, de terroirs agricoles et textiles locaux, une empreinte carbone minimale, une excellente qualité de services et d’innovations.

La qualité de tissage séduit à l’international, en particulier aux Etats-Unis, en Angleterre et en Scandinavie. En 2019, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaire de 4 millions d’euros, dont 40% à l’exportation et les USA comme première destination.

 

Un projet d’une filière lin « Made in France »

Olivier DUCATILLION a aussi une volonté impérative : le « Made in France ». Si le lin est local, les sous-traitants pour les teintures sont situés dans un rayon de 25 kilomètres autour d’HALLUIN (Nord) où est implantée l’entreprise. Mais le « Made in France » nécessite d’utiliser un fil de lin issu d’une filature française, pour une filière totalement nationale. C’est pourquoi LEMAITRE – DEMEESTERE était à la recherche de partenaires pour répondre à ce besoin.

 

Ouvrir une filature de lin en 2021

Le groupe coopératif NatUp a ainsi pris une participation au capital de LEMAITRE – DEMEESTERE. NatUp est un groupe coopératif agricole qui rassemble 5000 agriculteurs en Normandie, Picardie, Ile-de-France et Eure-et-Loir. L’un de ses principaux objectifs est d’accompagner les agriculteurs pour une production durable et de qualité. La branche fibres de NatUp, avec Ecotechnilin porte le projet de création d’une filature de lin dans l’Eure. En effet, la Normandie est la plus grande région de production de lin. Il s’agirait de fabriquer 250 tonnes de fil par an, issues de 500 hectares de lin. Cette filature serait adossée à la linière de Saint-Martin-du-Tilleul qui peigne déjà 2 000 tonnes de lin. La complémentarité de NatUp et de LEMAIRE-DEMEESTERE consolide ce projet de filature.

 

Le soutien des grandes marques de prêt-à-porter

Pour les promoteurs de ce projet, il ne s’agit pas de reconquérir le marché traditionnel du textile dont la production est assurée en Chine, en Inde et en Europe de l’Est. La volonté de NatUp est de mettre en place « le chaînon manquant » d’une filature 100% française pour l’habillement, ce qui permettrait de répondre à une demande de plus en plus forte de relocalisation et de traçabilité.

Pour Karim Behlouli, directeur de NatUp fibres, cette nouvelle filature donnerait à tous les acteurs du textile la possibilité de développer une gamme de tissu lin 100% Made in France. Des acteurs de la profession : teilleurs, tricoteurs, tisseurs…, de nombreuses marques de prêt-à-porter et la région Normandie soutiennent cette initiative.

 

La mise en place d’une production locale et durable

La crise du Covid a mis en avant les fragilités de la filière textile pour le lin : les filatures en Chine ont été fermées, de même que les magasins de vente de tissu dans le monde. Ainsi, les teillages de lin de nos régions ont dû considérablement ralentir leurs activités de production et de commercialisation.

Comme le souligne Olivier DUCATILLION, PDG de LEMAITRE-DEMEESTERE, « La crise du Covid renforce mes convictions sur la nécessité de la production locale et durable… Il y avait une place pour la filature de lin dans notre pays… L’arrivée de NatUp est un accélérateur de projets de développement ».

Station d'ourdissage & bobines
Station d'ourdissage & bobinesAssociation A la recherche du passé d'Halluin
Olivier DUCATILLION, dirigeant LEMAITRE-DEMEESTERE
Olivier DUCATILLION, dirigeant LEMAITRE-DEMEESTERELa Voix du Nord
Collection SORGUES
Collection SORGUESLEMAITRE-DEMEESTERE