Un casque en lin pour du vélo en ville

Aujourd’hui, dans les villes, l’automobile cède peu à peu la place aux piétons et cyclistes. Pour le vélo citadin, la tenue sportive du dimanche n’est plus toujours adaptée. A Nantes, pour allier sécurité et élégance, deux jeunes entrepreneurs ont créé une nouvelle société pour développer des casques en lin.

Un casque léger, résistant et confortable

Deux amis d’enfance, Etienne-Marie de Boissieu et Benoît Denis partageaient une passion commune : le vélo. Devant son renouveau, ils décident en 2014 de se lancer dans la conception de casques haut de gamme. En effet les casques qui existent sont généralement peu gracieux.
Ils ont donc imaginé un casque de vélo avec des fibres de lin. Ce casque léger et résistant protège l’intégralité du crâne. Il offre une excellente ventilation grâce à la capacité des fibres naturelles cellulosiques d’absorber l’humidité. L’intérieur du casque, capitonné d’un matériau respirant, est entièrement démontable.
Enfin, la jugulaire est composée de microfibres et d’une boucle aimantée.

Un casque élégant

Un casque en fibre de lin s’accorde de façon harmonieuse avec une tenue de ville. Il a été conçu par Edouard Hougard, designer. Ce casque fonctionnel et élégant, avec de chauds reflets vernis, a reçu en 2016 une étoile de l’Observeur du design.

Le revêtement de résine met en valeur l’aspect naturel de la fibre de lin. Cette résine est également anti-UV et anti-rayures, pour que le casque puisse garder toute son esthétique.

Un bouclier magique

Pour développer et commercialiser ce nouveau casque, les 2 entrepreneurs nantais ont créé une société appelée Egide.

Dans la mythologie grecque, l’égide est un bouclier magique, porté par les dieux, en particulier Zeus et Athéna. « Il s’agit d’une protection exceptionnelle destinée à garantir la sécurité de  celui ou de celle qui la porte. Homère la décrit comme précieuse, inaltérable et immortelle. Elle tient en partie son pouvoir de la matière qui la revêt, la peau d’une chèvre sacrée, Amalthée » précisent les créateurs.

C’est ainsi qu’un casque en fibre de lin puise son nom dans un passé lointain, tout en répondant aux modes de vie actuels.
EGIDE - Sylvain Leurent