Les draps en lin : agréables en toutes saisons

Le lin est l’ami des lits

Qui n’a pas connu les draps en lin dans lesquels on se glissait durant les vacances d’été chez la grand-mère… et si rêches ?! Mais, depuis, les temps ont changé ! Les draps en lin ont retrouvé leurs lettres de noblesse.

Grâce à qui : à une fibre aux multiples atouts et des traitements développés par les fabricants qui lui confèrent une grande douceur. Explications.

 

Une fibre de lin déjà lavée à très haute température

Pourquoi a-t-on en tête que les tissus en lin sont rêches ?
« Parfois, les draps en lin neufs sont tellement apprêtés et repassés qu’on n’a pas envie de se glisser dedans. Mais, de plus en plus, les fabricants les lavent de manière spécifique (à 90°C par exemple) pour les rendre très souples », explique Marie Demaegdt, responsable du pôle Textile innovation textile de la Confédération européenne du lin et du chanvre (CELC).

Ce lavage intensif procure aux draps en lin un aspect vieilli… et permet d’assouplir la fibre. « Il s’agit d’une évolution majeure, souligne la spécialiste de la CELC. L’objectif des fabricants était d’améliorer le toucher des draps en lin pour répondre aux attentes des consommateurs. Car une étude a révélé que la première chose que l’on fait quand on entre dans un magasin, c’est de toucher le produit. Il était donc impératif que le contact du tissu soit doux et agréable. »

 

La fibre de lin est thermorégulatrice

Par ailleurs, la fibre de lin, en dehors de ses qualités écologiques, est également thermorégulatrice.
« Cette fibre creuse agit comme un double vitrage, image Marie Demaegdt. L’air emprisonné dans la fibre donne une stabilité thermique. Conséquences : des draps en lin qui respirent l’été et isolent l’hiver. »
 

Ainsi, si le drap est légèrement ouvert avec un tissage aéré, il apportera un côté rafraîchissant durant la saison estivale. Très absorbant, le lin évacuera aussi la transpiration. Alors que, durant l’hiver, on aura la sensation, en se glissant dans les draps, de se réchauffer immédiatement !

 

… et naturellement antibactérienne

Les draps en lin participent donc à une meilleure qualité de sommeil.
« On a constaté que, durant une nuit de sommeil, on passait par différentes phases, plus ou moins agitées. La température corporelle peut varier fortement. La nature thermorégulatrice du lin permet de ne pas se réveiller soudainement, soit tout transpirant soit complètement gelé. »

Enfin, cette fibre bénéficie également de propriétés hypoallergéniques et antibactériennes.
« La fibre de lin est saine à la base, apprécie Marie Demaegdt. Par ses qualités intrinsèques, elle ne favorise pas la prolifération des bactéries et il n’est pas nécessaire de la traiter chimiquement. »

 

Les draps en lin : pas tout mous et pas de trous

En outre, la fibre de lin est la plus solide des fibres naturelles.
« Sa résistance mécanique se situe juste après celle des aciers spéciaux ! », admire Marie Demaegdt. Une caractéristique intéressante quand on connaît le nombre de frottements auxquels les draps sont soumis.

« Ils doivent être très résistants vu le nombre de fois qu’on se retourne dans le lit. »
Dès lors, pour éviter d’acheter des draps trop souvent ou de les voir se déformer, rien de tel que d’adopter des draps en lin, que l’on peut laver à haute température… sans voir apparaître de peluches ! « La raison ? Les fibres du lin sont très longues, de 70 à 80 cm. Les tissus en lin peuvent donc être frottés sans que de petites fibres se détachent. »
Au final, les draps en lin associent solidité et légèreté… pour le plus grand bonheur des dormeurs !

 

Sites d’intérêt : 

Be Linen Movie : vimeo.com
Confédération européenne du lin et du chanvre : europeanlinenandhempcommunity.eu
Draps à base de fibre de lin
Draps à base de fibre de lin© CELC
Draps en lin
Draps en lin© CELC