Le lin, un art de vivre

« L’échoppe du lin » : un nom qui incite à pousser la porte.

Nous sommes à Roscoff, dans le Finistère. Estelle Jourdren est en grande discussion avec une cliente venue de l’Ile de Batz. En effet, Estelle travaille selon les attentes de ses clients, et crée les articles qui leur correspondent.

Pourquoi ce nom « l’échoppe du lin » ?

« Parce que c’est une matière que j’adore » déclare-t-elle. Tout de suite, elle nous montre des échantillons de ses fournisseurs qu’elle a sélectionnés pour la qualité de leurs tissages. Nous découvrons ainsi de magnifiques tissus colorés en lin, fibre naturelle et écologique.

En effet, « Le lin apporte une grande qualité de couleurs et la matière est unique ».

Un fauteuil semble être en cours d’habillage. Est-ce également du lin ?

« Je suis tapissière »

« Pour le fauteuil, c’est un lin mélangé avec du coton. Chaque réfection est unique. Il faut faire attention aux courbes. Le lin ne doit pas se déformer. Il faut un tissu très serré et lourd. J’emploie ainsi des mélanges associant le lin au coton, au polyester… Mais je peux utiliser le lin seul pour habiller des sièges comme des chaises, des bergères, des crapaudines, des méridiennes, des têtes de lit. J’ai également confectionné un tour de lit en lin-coton ».

« Je suis créatrice »

« L’échoppe du lin » est un lieu de conseil et de créations personnalisées. Estelle Jourdren est décoratrice et conçoit des rideaux, des voilages, des stores, des nappes… toujours en privilégiant le lin.

Dans l’échoppe, des voiles de lin filtrent délicatement la lumière. Estelle choisit son décor avec talent pour qu’il soit source d’inspiration pour sa clientèle.

Elle propose également des housses de lin pour protéger le mobilier et des plaids (en lin bien sûr !) pour recouvrir le lit ou le canapé. Enfin, des abat-jours, des chemins de table, des boîtes, des sacs sont également présentés dans son magasin.

Déjà il y a des années, Estelle Jourdren déclarait : « le lin est une matière vivante et sensuelle comme le bois, s’embellissant en vieillissant, acceptant toutes les couleurs en teinture, agréable à travailler et facile d’entretien ».

Depuis, ses nombreuses créations ont encore renforcé sa conviction que le lin est à lui seul un art de vivre.

Estelle Jourdren reçoit dans son « échoppe du lin », lieu de conseil et de créations personnalisées
Estelle Jourdren reçoit dans son « échoppe du lin », lieu de conseil et de créations personnalisées Christian Saber
Les sièges peuvent être habillés de lin. Pour les fauteuils, il faut un tissu de lin très serré et lourd
Les sièges peuvent être habillés de lin. Pour les fauteuils, il faut un tissu de lin très serré et lourd Christian Saber
Pour la décoration intérieure, le lin apporte une grande qualité de couleurs et la matière est unique
Pour la décoration intérieure, le lin apporte une grande qualité de couleurs et la matière est unique Christian Saber