Le lin, riche de biodiversité

Du lin d'hier au lin de demain...

 

La création variétale, ou l'obligation d'être irréprochable

Pour approvisionner le marché du prêt-à-porter, du tissage et de la filature, les liniculteurs doivent absolument produire de très beaux lins !

C'est-à-dire des lins à fibres fines et longues et des lins homogènes. De plus, les liniculteurs ont besoin de variétés qui résistent bien aux maladies pour réduire au maximum l'utilisation de pesticides.
Enfin, pour que les fibres soient belles, les lins ne doivent pas avoir subi la verse en cours de végétation.
Les sélectionneurs vont ainsi créer de nouvelles variétés pour essayer de répondre à tous ces besoins.

 

La biodiversité

A travers le monde, il existe environ 200 lins sauvages. En France 15 sont recensés. Mais ces lins sauvages sont souvent pauvres en fibres et courts et présentent peu d'intérêt pour l'industrie de la fibre.
Depuis des millénaires, nos ancêtres les Egyptiens et les Gaulois par exemple, ont sélectionné les plus beaux et actuellement, plus de 10 000 sortes de lins sont conservées dans des universités ou dans des collections privées.
Aujourd'hui les sélectionneurs disposent donc de beaucoup de biodiversité pour créer des nouvelles variétés.

 

Le lin a un caractère authentique qui a de l'avenir !

Pour en savoir plus, ne pas hésiter à poser des questions à Linette !

Champ de lin
Champ de lin
Champ de lin fleuri
Champ de lin fleuri
Récolte du lin
Récolte du lin