Le lin est utilisé depuis plusieurs dizaines d’années comme isolant dans les pays du Nord de l’Europe. Une preuve de son efficacité pour se protéger des grands froids !

 

Le lin pour ne pas avoir froid l’hiver

Pour les produits d’isolation thermique, la principale caractéristique mesurée est la conductivité (Lambda). Elle traduit la capacité à transmettre la chaleur par conduction, c’est-à-dire la propagation de la chaleur à l’intérieur des matériaux. Plus le lambda est faible, plus le matériau est résistant au transfert par conduction et est donc un bon isolant.

Les qualités d’isolant thermique du lin sont élevées, avec un lambda de 0,037 à 0,040.

 

Le déphasage thermique, pour ne pas avoir trop chaud l’été

 

Pendant les heures chaudes, les matériaux accumulent de la chaleur, même s’ils ont des propriétés isolantes. Ils restituent cette chaleur avec un certain décalage dans le temps. Le temps entre le pic de température extérieure et le pic de température intérieure est appelé déphasage thermique.

Pour le meilleur confort en été, il faut donc prendre en compte la capacité de déphasage thermique de l’isolant afin que la chaleur du jour puisse être restituée pendant la nuit.

A titre d’exemple, pour un matériau de fibres de lin avec panneaux de plâtre, pour une épaisseur de 15 mm, le décalage thermique est de l’ordre de 3 heures, et d’environ 8h30 avec une épaisseur de 250 mm.

 

Une isolation certifiée

L’Association pour la Certification des Matériaux Isolants (ACERMI) propose aux fabricants une certification pour démontrer la qualité de leur produit. C’est une démarche volontaire pour les industriels et un gage d’objectivité pour les utilisateurs, artisans ou particuliers.

Les isolants sont notés sur leur « résistance thermique ». Cette résistance est fonction de l’épaisseur divisée par la conductivité thermique. Ainsi, plus l’épaisseur est importante et plus la conductivité est basse, plus la résistance thermique de l’isolant sera élevée.

La certification ACERMI permet un étiquetage informatif qui indique la résistance thermique du produit isolant. Plusieurs isolants comprenant du lin ont reçu cette certification après une série d’essais techniques (thermiques, mécaniques, perméance à la vapeur d’eau…).

 

Pour bien isoler sa maison, le bon choix est maintenant de plus en plus certifié !

En hiver, la fonte de la neige sur certaines toitures indique une mauvaise isolation thermique
En hiver, la fonte de la neige sur certaines toitures indique une mauvaise isolation thermique selectra.info