Le lin entre dans la course

Quoi de plus simple qu'un vélo ?
En réalité, le vélo qui est un mode de locomotion recherché et un sport très populaire est l'objet d'importantes recherches de la part des fabricants du monde entier.
Solidité, légèreté et confort sont les 3 principales qualités pour les concepteurs.
Faisons un petit tour de piste !

Moins de vibrations et plus de confort

En 2007, l'ancien coureur cycliste belge Johan Museeuw, dénommé « Le lion des Flandres », lançait la création d'un vélo combinant fibres de carbone et fibres de lin. Les premiers essais étaient prometteurs car « ce vélo absorbait les vibrations comme aucun autre ! ».

Les essais sur 80 kms de course pendant 2h50 ont montré que ce type de vélo diminuait les vibrations de 20%
En effet, les fibres creuses du lin ont une capacité importante d'absorption. Les sportifs apprécient beaucoup cette réduction des vibrations qui diminue les traumatismes musculaires.

Une formule légère

En incorporant le tissu de lin dans le cœur du composite, on obtient une matière extrêmement légère.
C'est ainsi que la marque Merida, deuxième fabricant mondial de vélos dont la recherche est basée en Allemagne, a présenté en 2015 sur le Giro le vélo le plus léger du monde, avec un cadre ne pesant plus que 680 grammes !

Cette marque propose aujourd'hui toute une gamme de vélos qui intègrent de la fibre de lin principalement sur les bases arrière pour une flexibilité permettant de réduire les vibrations liées à la route.

Des coureurs du Tour de France partent maintenant encore plus légers à l'assaut des Alpes et des Pyrénées !

Avec du tissu de lin dans le matériau composite, on obtient des vélos légers et robustes
Avec du tissu de lin dans le matériau composite, on obtient des vélos légers et robustesveloderoute.com