Le lin a un côté fleur bleue 

D’où vient l’expression « être fleur bleue» ?
En 1811, Novalis, un jeune écrivain allemand écrit un roman dans lequel un trouvère du Moyen Age, en quête d’idéal, découvre une fleur bleue symbole de la poésie. Novalis décède à 29 ans, son roman est inachevé, ce qui renforce le romantisme de cette histoire.
En France, être « fleur bleue » a pris une connotation sentimentale. Est-ce la raison de l’attachement des Français à la fleur de lin ?

Les épaules du monde

Au printemps, dans les régions maritimes de la Manche et de la mer du Nord, la couleur bleue des champs de lin attire, étonne et émerveille, comme parfois la couleur du ciel ou de la mer.

Louis Aragon écrivait :
« Un grand champ de lin bleu dont c’est l’étonnement
Toujours à découvrir une eau pure et profonde
De son manteau couvrant miraculeusement
Est-ce un lac ou la mer les épaules du monde,
Devine… »

Une fleur fragile et éphémère

En s’approchant du champ de lin, on perçoit la finesse de la plante et la délicatesse de la fleur.
Mais savez-vous que chaque fleur ne vit que quelques heures ?
Elle s’épanouit le matin et se fane vers midi, sauf si le temps reste couvert et frais.
Il est donc préférable d’être matinal pour en profiter. Heureusement, le lin a une floraison étagée, et pendant environ 2 semaines, chaque jour, de nouvelles fleurs apparaissent.
Pour l’amateur de botanique, la fleur de lin comprend 5 sépales, 5 pétales, 5 étamines et 5 carpelles, comme la campanule, le myosotis ou le bouton d’or.

Le lin se féconde lui même

Pourquoi la fleur de lin a une durée de vie si courte ?
En voici le secret !
En effet, vers 8 heures du matin, si le temps est chaud et sec,  les anthères, partie terminale de l’étamine, organe mâle de la fleur, se déchirent et laissent échapper le pollen.
Par un phénomène d’élongation et de torsion, en moins de deux heures, les anthères se roulent en torsade et viennent mettre le pollen en contact avec les stigmates, partie femelle de la plante. Le lin s’est fécondé lui-même. La fleur devenue inutile peut alors disparaître dès le milieu de la journée.

Parfois, une abeille ou un papillon vient récolter du nectar en apportant involontairement du pollen d’une autre fleur, ce qui provoque une fécondation croisée entre 2 plantes de lin. Mais comme le pollen du lin n’est pas attractif pour les insectes, ce phénomène est rare.

Ainsi, rapidement, la « fleur bleue » s’efface des paysages. Ses admirateurs sont surpris de découvrir quelques semaines plus tard que les fleurs se sont transformées en capsules, toujours aussi délicates. Des fleuristes en font des bouquets !
Paysage de champs de lin
Paysage de champs de lin
Fleurs de lin
Fleurs de lin