Le lin : une culture non délocalisable

Les européens connaissent-ils le lin et sa culture ?
Pour le savoir, la Confédération Européenne du lin et du chanvre (CELC) a réalisé un sondage auprès de 1 000 habitants de chacun de ces 4 pays : France, Belgique, Italie et Royaume-Uni.

« Dans quelle région du monde le lin est-il cultivé ? »

Cette question laisse certaines personnes perplexes. D'ailleurs, 19 % ne se prononcent pas.
Et pour 57 % des interviewés, le lin est cultivé hors de l'Europe, et 30 % pensent qu'il s'agit d'une culture asiatique.
Seuls 24 % estiment que l'Europe est la zone de culture du lin, alors qu'elle assure 80 % de la production mondiale.

Le lin, la fibre européenne

Les fibres végétales sont nombreuses : le chanvre (originaire d'Asie), la ramie (ortie de Chine), le jute (chanvre du Bengale), le kinaf (plante des zones tropicales humides), la paja toquilla (fibre d'un palmier d'Amérique du Sud), le sisal (originaire du Mexique et utilisé par les Aztèques), l'abaca (ou chanvre de Manille), l'alfa (plante herbacée d'Afrique du sud et d'Espagne), le phormium (lin de Nouvelle Zélande), le raphia (fibres des feuilles d'un palmier de Madagascar), les fibres de coco......
Toutes ces fibres sont issues de plantes non européennes.

Pour le lin, il existe environ 200 espèces à travers le monde et c'est surtout en Europe qu'on le retrouve. Historiquement, le lin est la plus ancienne fibre connue pour son utilisation par l'homme. Des fragments furent retrouvés par des archéologues en Europe dans une grotte de Géorgie. Des fibres remontant à 36 000 ans portaient des marques de torsion et de teintures.

Le lin, une plante locale bien enracinée

Le lin prospère des côtes de la Normandie au Nord de la France et de la Belgique aux Pays-Bas. Eh oui c'est bien en Europe et surtout en France que le lin est cultivé.
Le sondage révèle que si 41 % des Belges connaissent l'origine européenne du lin, les Français ne sont que 25 %, les Britanniques 17 % et les Italiens 12 %. Ces différences peuvent se comprendre car un Belge a plus de chances de passer à côté d'un champ de lin qu'un Italien.

Beaucoup de plantes ont été acclimatées par l'homme sous d'autres climats et il est possible de cultiver le lin sur d'autres continents.
Mais la qualité des fibres de lin nécessite des conditions très favorables : un climat océanique tempéré, une pluviosité bien répartie, peu d'écarts de températures, et un sol riche et profond pour une alimentation et une croissance régulières de la plante. Ces conditions qui sont toutes réunies dans nos régions font du lin textile une culture peu délocalisable.

Cette qualité des fibres de lin est également le résultat de l'important savoir-faire des hommes pour la sélection des variétés de lin, sa culture et sa transformation.

Le lin est cultivé dans la vallée de la Lys depuis plus de 2000 ans
Le lin est cultivé dans la vallée de la Lys depuis plus de 2000 ansLes sarcleuses - Nationaal Vlasmuseum - Kortrijk
Le lin la culture des savior faire
Le lin la culture des savior faireGNIS