Des masques avec du lin, plus agréables à porter

Christophe Pelletier voue une grande passion au lin.
Il est couturier, créateur de Créalin à la Noé Poulain près de Pont-Audemer (Eure) et connaît bien le lin. Il utilise des tissus de lin toute l’année pour fabriquer des sacs de mode ou professionnels. 
Pour lui, il est évident que le masque avec du lin est plus agréable à porter dans la durée et en période chaude. Le lin est léger et doux. Il est émollient, hypoallergénique et permet d’éviter des irritations.  Enfin, le tissu de lin « respire » et n’absorbe pas l’humidité.


Des masques avec du lin

Le port du masque dans les magasins, les transports, la rue … est reconnu comme l’une des barrières de protection contre les contagions bactériennes et virales, et notamment le Covid-19.
Mais les inconforts (résistance respiratoire, gêne physique et thermique…) liés à un port prolongé du masque sont également source de risques. En effet, il faut éviter de toucher ou de déplacer son masque. C’est donc à prendre en considération pour la fabrication ou l’achat de masques.


Associer le lin à une matière barrière, comme le coton.

Pour la fabrication des masques, il est préférable que le lin soit associé à une matière non tissée ou avec un maillage très serré (coton par exemple). 
Christophe Pelletier a donc demandé début mai 2020 une homologation pour sa version de masque anti-Covid-19 en lin.
Son objectif est aussi de faire travailler des « abeilles couturières ». Chaque « abeille » recevrait des masques en kit à assembler, fabriqués selon la spécification AFNOR et validés par la Direction générale de l’Armement (DGA). Par ailleurs, des couturières bénévoles seraient sollicitées pour fabriquer des masques qui seront offerts aux plus démunis.


Des masques qui ne se déforment pas dans la durée

Pour être efficace, la forme du masque doit être adaptée au nez et au contour de la bouche pour éviter les interstices. Mais pour des masques à utilisation multiple, il faut que cette forme soit préservée. Le lin a une qualité essentielle : il dure longtemps sans se déformer et pelucher.

C’est ainsi que le lin permet aux masques « de rester en forme » !
Un masque en Lin-Coton
Un masque en Lin-CotonCrédit photo : Christophe Pelletier - Créalin
Les Abeilles couturières en Normandie
Les Abeilles couturières en NormandieCrédit photo : Christophe Pelletier - Créalin