1837 : c’est l’année de la création de la Maison Thieffry Frères. Jean-Sébastien en est le président. Du temps de ses grands-parents, l’entreprise comptait trois gros tissages. L’activité a bien changé, même si la société reste solidement implantée à Roubaix, une ville historique du textile.  
Aujourd’hui, cette société propose des articles en lin pour décorer toute la maison.



- « Quelle est aujourd’hui votre activité principale ? »

Jean-Sébastien Thieffry : « Nous nous sommes spécialisés dans le loisir créatif. Notre société CREARMOR a une activité centrée sur le lin avec la fabrication de supports textiles, de toiles et d’objets à broder : serviettes, nappes, éponges, torchons, tabliers, sacs, articles de décoration… tout un univers consacré à la maison et au monde du bébé et de l’enfant que le consommateur final va personnaliser lui-même ».
« Il n’y a presque plus personne dans le loisir créatif et nous sommes donc assez connus dans le monde de la broderie ».

- « Proposez-vous d’autres articles en lin ? »

« Avec le lin, on peut aménager et décorer toute la maison. Nos produits sont aussi dans le domaine de l’ameublement et de la décoration et nos clients ont généralement des boutiques dans les régions côtières où le lin est cultivé. Certains sont des teilleurs de lin qui ont également un magasin de vente de produits en lin et proposent de nombreux sacs, cabas, pochettes ».
« Nous sommes présents à Paris, à la Grande Epicerie, qui propose toute une collection d’accessoires de table : gants, maniques, torchons, corbeilles à pain. Nous sommes également dans des boutiques spécialisées telles que la célèbre enseigne Modes et Travaux, Sajou mais aussi des magasins de tissu comme Bouchara, le Marché Saint Pierre ».

- « Est-ce que vous vendez dans d’autres pays ? »  

« Oui, aux USA par exemple, mais pas directement. Dans ce pays, nous avons un grossiste qui fait de nombreux salons. Il importe et vend beaucoup de produits français. C’est pour lui une façon de se démarquer. Il a d’ailleurs pris un nom pittoresque qui doit plaire à sa clientèle américaine : Kiss That Frog. 
Il distribue des produits haut de gamme et originaux : des verres, des céramiques, des couteaux Laguiole, des savons de Marseille « Fer à cheval » et des produits Tissage de l’Ouest et de notre société Thieffry Frères ».

- « Est-ce que vous créez de nouveaux produits à base de lin ? »

« Toujours, et c’est ce qui me passionne dans ce métier. On travaille un beau produit et on crée des produits sympas. Je reçois des clients qui cherchent de nouvelles idées. Ainsi, j’ai une cliente spécialisée dans les produits de chasse (lagarennechasse.com). Nous lui fabriquons des tissus en lin de très belle qualité, par exemple des cuissards dont la coupe a été revue par une styliste, et dont le tissu a été travaillé par des teinturiers et traité pour devenir imperméable ».

- « Vous faites vous-même le tissage ? » 

« Non, nous n’avons plus de salles de tissage. Pour des petites fabrications, nous faisons appel à une famille de Cambrai qui a des métiers à tisser permettant de réaliser des montages sur mesure.
Par contre, si la quantité est importante, nous nous adressons à des tisseurs qui ont des machines à fort tirage : Lemaitre Demeerstere à Halluin dans le Nord ou à un tisseur dans les Vosges ».

- « Il existe donc encore des tissages de lin en France ? »

« Oui, certains ont résisté à la crise du textile. Nous espérons pouvoir à l’avenir redévelopper une filière française, car nous produisons dans nos régions un lin de qualité pour répondre à tous les besoins et à tous les goûts ».

Les portes monnaies en lin
Les portes monnaies en linCEARMOR
Toile Jouy fond écru
Toile Jouy fond écruCREARMOR
Torchons en lin
Torchons en linCREARMOR