Avec le lin, un papier naturel et écologique

En France, chaque habitant consomme en moyenne 136 kg de papiers et cartons. Pour limiter la déforestation, le recyclage des papiers apparaît comme une solution économe et écologique. Est-ce la seule ?

Le papier, un produit de recyclage pendant des siècles

En Occident, le papier sera fabriqué dès ses origines (deuxième partie du XIIIème siècle) à partir de vieux chiffons. Ces chiffons composés de lin et de chanvre proviennent des vêtements, du linge, des voiles de bateaux, de cordages…

Cette matière issue de fibres végétales va donner des papiers de grande qualité.

Mais à partir de 1860, le développement des tissus de coton, souvent colorés, nécessite des techniques de blanchiment par oxydation.

Au XXème siècle, les textiles synthétiques et les produits détergents de lessive entraînent l’abandon du recyclage des chiffons, remplacés par le bois.

Le papier se recycle

Le recyclage du papier s’est beaucoup développé. En effet, 1 tonne de papier recyclé économise l’utilisation de 2,5 tonnes de bois.

La fabrication du papier recyclé consomme également moins d’eau et d’énergie que la fabrication du papier neuf, mais il est souvent nécessaire de procéder à des opérations de désencrage.

En France, 64% des fibres utilisées pour fabriquer du papier et des cartons proviennent du recyclage. Un effort important est à réaliser pour la collecte et le recyclage des papiers de bureau usagés.

Le retour aux fibres végétales, fibres naturelles et fibres écologiques

Pour être sûrs de produire des papiers parfaitement écologiques, sans traitements chimiques, quelques artisans papetiers font un retour aux sources, ou plus exactement aux fibres d’origine : le lin et le chanvre.

Les papiers qu’ils produisent en très petites quantités sont d’une grande qualité et réservés à des créations artistiques.

D’autres fabricants incorporent des fibres de lin et de chanvre pour produire des papiers de plus grande résistance. Si 83% des fibres de lin sont destinées au textile, 9% sont utilisés pour le papier. C’est l’inverse pour le chanvre dont 73% des fibres sont pour le papier et 3% pour le textile.

Le papier lin est écologique et très recherché
Le papier lin est écologique et très recherchéChristian Saber